Comptes en colocation : que faire ?

“I work all night, I work all day to pay the bills I have to pay” Merci ABBA pour ces paroles pleines de sagesse.

Il est vrai qu’en colocation gérer correctement les flux d’argent est absolument nécessaire.

L’adage populaire dit que les bons comptes font les bons amis – ils font également les bons colocataires.

En colocation, comment gérer les comptes entre colocataires, comment gérer ses finances personnelles pour être confiant d’avoir assez d’argent pour la colocation etc.

Compte en colocation : comment faire des comptes ?

Il est très probable que dans votre colocation, vous ayez des factures à payer ensemble, et des factures séparées. Par exemple, le loyer et les charges sont souvent à payer conjointement. A l’inverse les achats alimentaires peut être faits de façon séparée ou jointe.

Pour les éléments significatifs en commun comme le loyer/les charges, les factures récurrentes importantes, nous vous recommandons d’avoir un compte de colocation qui sera alimenté par les virements des colocataires pour payer ces charges significatives.

L’idée de ce compte est d’avoir un endroit central, qui facilite la mise en commun et le suivi des montants et des paiements.

Une ou plusieurs personnes peuvent y avoir accès et rendre régulièrement compte aux autres.

Afin de garantir la simplicité du compte, nous vous recommandons d’avoir des intitules standardises qui mentionnent la facture qui est paye, par exemple : Marie_Loyer_Mars, Marie_EDF_T1.

Concernant le reste des charges notre recommandation est différente et dépendra de votre propre vision de la colocation.

Pour l’alimentation par exemple : vous pouvez décider d’acheter en grandes quantités les essentiels (pâtes, riz, produits d’entretien etc.) pour faire des économies mais d’acheter chacun de son côté le reste. Définissez ensemble, et en amont, ce que vous souhaitez mettre en commun et ce que vous ne souhaitez pas mettre en commun.

Idéalement soyez flexibles : si une personne ne souhaite plus partager car elle essaie de devenir vegan. Aucun problème. L’important est de fonctionner ensemble en bonne intelligence, ne faites pas des courses un sujet de friction, cela n’en vaut pas la peine !

Pour faire les comptes des charges courrantes (alimentation, produits ménagers, papier toilette, etc) vous pouvez décider de payer les factures en commun au fur et à mesure (chaque dépense est divisée entre les coloc) ou mensuellement/trimestriellement.

Nous vous recommandons d’utiliser une application comme Tricount qui vous facilitera les calculs de qui doit combien et pour quelle facture. A noter il est important de s’assurer que ce ne soit pas toujours la meme personne qui réalise les dépenses, car meme si elle sera remboursée par la suite, l’avance d’argent peut parfois représentée un trou budgétaire conséquent.

Enfin nous vous recommandons également d’inscrire les montants payes en commun et séparément dans le pacte de colocation et d’indiquer comment sont payées les factures. Il est toujours important d’avoir une entente commune sur ces aspects.

Outre la transparence et la compréhension du fonctionnement de la colocation, cela facilitera l’entrée ou la sortie de nouveaux colocataires.

Faire un pacte de colocation quand on est 2 ou 3 dans le logement peut paraitre un peu surfait mais l’argent peut devenir très vite un sujet sensible, nous vous encourageons à être très clairs dès le début.

Comptes en colocation : la responsabilité de chacun

Faisons un petit point sur la gestion des finances personnelles… Il y a des solutions simples pour se sentir plus à l’aise à la fin du mois. Cela impacte les comptes entre colocataires car en tant que colocataire vous devez toujours être dans la position de pouvoir honorer les factures de la colocation.

Les deux mots d’ordre sont simplicité et efficacité : mettre en place des processus si automatiques que vous n’aurez pas l’impression de gérer sainement votre argent !

Tout d’abord : faire un budget simple.

Le mot budget peut faire peur, toutefois cela peut être très simple. L’idée est de comprendre quelles sont les factures récurrentes que vous devrez payer quoiqu’il arrive tous les mois. Si vous commencez avec les budgets abordez cela comme un exercice simple :

  • Faites une liste de vos rentrées d’argent pour un mois : salaire, subventions, aides au logement etc.
  • Faites un liste de vos sorties d’argent récurrentes – vous pouvez les organiser par catégories pour plus de clarté :
    • Maison : loyer, charges
    • Nourriture
    • Charges personnelles : gym, téléphone portable, carte de transports
    • Train de vie / sorties : restaurants avec des amis, weekends etc.
  • Il est important de comprendre combien il vous reste après avoir payé tout ce qui est obligatoire à payer !

La soustraction de ces deux montants vous donne votre surplus que vous pouvez économiser.

Pour un budget simple vous pouvez utiliser des montants arrondis, toutefois préférez arrondir les revenues vers le bas et les dépenses vers le haut afin d’être prudent dans votre estimation du surplus.

Bien sûr que pour un premier budget vous oublierez des dépenses, l’important est de commencer une démarche proactive de compréhension de ses finances.

Enfin pour faciliter les comptes de colocation : pour tout ce qui est récurrent et pour un montant identique, nous vous recommandons de mettre en place des virements automatiques depuis votre compte des que vous avez reçu votre salaire/source de revenue.

Si les factures et votre source de revenue ne sont pas coordonnés, nous vous recommandons d’avoir un compte séparé qui séparera vos dépenses « obligatoires » (vous n’avez pas de contrôle sur ces dépenses) des dépenses de train de vie (vous avez du contrôle sur ces dépenses.

Partagez l'article