Colocation quadra : comment se lancer ?

Séparation, divorce ou crise de la quarantaine, il n’est pas rare que cette période de la vie soit source de changements profonds dans votre rythme de vie. Dans ce contexte mouvant, le sujet qui devient rapidement problématique est le logement

Avec ou sans enfants, se loger seul reste un challenge. Et à moins d’accepter de réduire drastiquement son confort de vie avec un appartement ou une maison très petite, ce poste de dépense pèse très lourd dans vos comptes. 

Aujourd’hui, dans ce contexte partagé par une grande partie de la population, la colocation quadra a le vent en poupe. Elle convainc de plus en plus de quadras à passer le pas. Loin des clichés de colocation étudiante fêtarde, le vivre ensemble se conjugue maintenant à l’âge adulte et vous avez tout à y gagner !

Pourquoi rien ne vaut la colocation quadra ?

Vivre en colocation même à 40 ans offre d’immenses avantages. Alors abandonnez vos idées préconçues et laissez-nous vous donner une description plus lucide de ce à quoi cela ressemble.

Tout d’abord vivre avec une autre personne de son âge permet d’éviter l’isolement qui peut survenir après les gros changements de vie ou après une longue période de solitude. Les échanges et les interactions positives au quotidien peuvent suffir à vous faire passer de bonnes journées.

Vivre avec quelqu’un qui a sa propre vie professionnelle et son propre parcours est très interessant pour le partage qui peut avoir lieu au quotidien.

Vous obtenez un confort de vie supérieur, pour le même prix ou moins cher, qu’un logement individuel.

La colocation est une expérience très bien vécue par les enfants qui contribue à illustrer les valeurs de partage et de bienveillance que vous leur inculquez.

Grace à la colocation (et si vous choisissez soigneusement votre futur colocataire) vous avez maintenant « sous la main » un ou une ami(e) avec qui vivre vos hobbies les plus importants : sport ou sortie culturelle tout est possible.

Ne négligez pas le fait que c’est surtout, la rencontre d’un futur colocataire, avec qui vous vous voyez vivre, qui vous fera sauter le pas de la colocation.

Quels sont les points importants pour une colocation qui marche ?

Pour que votre projet de colocation quadra se fasse dans les meilleures conditions trois points sont totalement incontournables : le choix des bonnes personnes, le choix de l’appartement, les règles de vie.

Pour choisir la bonne personne, réfléchissez tout d’abord à vos attentes.

  • Souhaitez-vous une personne ayant le même âge que vous ?
  • Qu’attendez-vous de cette colocation ?

Puis lors de la rencontre des candidats à la colocation, il vous faut couvrir les sujets de conversation suivant :

  • le tempérament (vous avez tous deux, intérêt à être totalement transparent – le succès de votre colocation en dépend)
  • la vision de la vie en colocation (souhaitez vous des moments partagés ? de l’autonomie ? etc)
  • enfin, si vous avez des enfants, anticiper l’ensembles de sujets liés à l’éducation des enfants (valeurs éducatives) et à la gestion du quotidien avec les enfants (quel rôle pour le second adulte en cas de bêtise par exemple).

Le second point crucial est le choix de l’appartement. Il est évidemment incontournable de choisir de bon nombre de chambres, mais vos critères doivent aller un peu plus loin. L’appartement doit permettre l’intimité de chaque colocation tout en favorisant le vivre ensemble. Les pièces à vivre doivent être suffisamment grandes et (surtout, si vous avez des enfants) la salle de bain doit permettre à tout le monde de se préparer dans les temps chaque matin (si vous en avez deux, c’est mieux). 

Enfin, pour garantir l’épanouissement de tous, dans votre colocation, n’oubliez pas de coécrire une charte de vie commune. Cela peut sembler un peu scolaire de prime abord, mais il n’en n’est rien. Cette charte aura un double bénéfice : dans un premier temps de se poser les bonnes questions avec vos colocataires, et dans un second temps d’avoir un référentiel commun pour échanger en cas de problème. Ne négligez pas ce moment, car si vous anticipez correctement l’ensemble des sujets, vous pourriez bien vous éviter une somme importante de frictions potentielles pour l’avenir.

Comment se lancer quand on souhaite vivre en colocation ?

Pour devenir un colocataire quadra, les solutions dépendent de votre situation immobilière.

Si vous êtes à ce jour propriétaire, mais que les frais s’acculent : il vous est tout à fait possible de créer une colocation dans votre appartement en réalisant un bail meublé pour une ou plusieurs chambres de votre logement. Il existe par ailleurs des dispositions fiscales intéressantes si vous respectez un plafond de loyer annuel par mètre carré. (185 € en île de France ou 136 € ailleurs)

Vous n’êtes pas propriétaire ? Rien de problématique à ca.

Vous pouvez tout d’abord chercher à rejoindre une colocation existante. Cette solution, qui offre l’avantage d’éviter l’étape de recherche d’appartement, peut présenter le risque de nécessiter une bonne dose d’adaptation si vous rejoignez une colocation ou plusieurs colocataires vivent déjà.

La solution la plus confortable, reste de créer soit même sa colocation, en fédérant un ou plusieurs colocataires motivés par le projet dans un premier temps. Puis dans un second temps, en cherchant un appartement qui correspond à vos salaires & vos dossiers. (à plusieurs, on est toujours plus forts.)

Si cet exercice vous semble difficile à faire seul : inscrivez-vous à notre newsletter en bas de cet article et intégrez la communauté Easy Sweet Home. Nous vous aiderons à rencontrer les personnes qui vous correspondent.

Et si vous êtes toujours réticent ?

À la lecture de cet article vous avez toujours des doutes sur votre capacité à vivre en colocation ?

Sachez que vivre en colocation est bien plus simple que vivre en couple. Contrairement à la vie de couple, les sentiments ne viennent pas interférer au quotidien. On retrouve le plaisir de vivre en compagnie amicale, sans la complexité d’une relation amoureuse.

Et le regard de mes proches sur ce projet de colocation ?

Gardez à l’esprit également que 1 Français sur 2 pense que la colocation est une solution séduisante et/ou d’avenir (étude CSA pour Guy Hoquet 2014). 

Alors si vous souhaitez écrire l’avenir : lancez-vous !