Colocation comment diviser le loyer ?

Voilà, vous avez trouvé les colocataires parfaits et l’appartement de vos rêves… L’aventure peut commencer ! C’est maintenant que commence une série de questions pratiques qui formeront la base de votre entente : comment partager le loyer ? Comment partager les dépenses communes ? Etc.

Ces questions ont l’air simple de prime abord mais elles peuvent générer beaucoup de conflits si vous n’avez pas anticipé clairement comment y répondre.

Colocation comment diviser le loyer : les règles possibles

En colocation, diviser le loyer est une problématique interne à la colocation. Ce n’est pas une question à laquelle répondra votre agence immobilière ou le propriétaire de l’appartement.

Le postulat de base pour répondre à cette question : c’est que vous êtes en colocation avec des personnes que vous avez choisies et l’idée est de réfléchir ensemble en bonne intelligence.

Notre première approche pour diviser le loyer en colocation est de lister les éléments privatifs (les chambres de chacun) et les éléments communs (cuisine, pièce à vivre).

Ci-dessous, voilà quelques exemples de méthodes pour partager votre loyer :

  1. Si les chambres sont de taille similaire et que vous partagez tous les mêmes pièces communes, vous pouvez tout simplement diviser le loyer par le nombre de colocataires.
  2. Si les chambres ont de grandes disparités de surface mais que vous partagez tous les mêmes pièces communes, vous pouvez utiliser la taille des chambres pour calculer le loyer de chacun.

Par exemple : une colocation de 2 personnes 70 m2 pour 700€ mensuel (10€/ m2) :2 chambres, l’une de 25 m2 et l’autre de 15 m2 et des parties communes de 30m2

Colocataire 1 : 25 m2+ moitié des parties communes 15 m2 = 40 m2 * 10€/m2 = 400E loyer mensuel ;

Colocataire 2 : 15 m2 + moitié des parties communes 15 m2 = 30 m2 * 10€/m2 = 300€ loyer mensuel.

Si les chambres ont des commodités privées comme une salle de bain en « ensuite » (je crois que c’est un anglicisme ?) (une chambre avec une salle de bain privative). Vous pouvez utiliser la méthode de la surface pour déterminer le loyer correct. Souvent les chambres avec commodités privatives sont plus chères car elles font bénéficier au locataire d’un confort supplémentaire.

Bien évidemment il y a des cas bien plus complexes de colocation : combien faire payer un couple versus une personne seule ? Est-ce que la personne qui vient avec le plus de meubles doit payer moins cher etc.? Notre conseil est de revenir aux principes fondamentaux : vous êtes en colocation avec des personnes que vous avez choisies, discutez ensemble et trouvez un terrain d’entente pour qu’aucun colocataire ne se sente désavantagé. Cherchez l’équité entre les colocataires c’est la clé pour savoir comment diviser le loyer.

Enfin notre conseil également est d’être transparent sur les loyers. Si une personne paye bien plus qu’une autre, elle s’en rendra compte à un moment ou à un autre et cela peut potentiellement faire exploser votre colocation.

Et concrètement comment faire le paiement ?

FACILITÉ – pour nous c’est la règle pour tous les paiements que vous devez faire de façon récurrente. Rendez cela facile pour vous et pour votre colocation. Chaque personne à une relation très personnelle à l’argent – décidez ensemble comment vous allez payer votre loyer tous les mois.

La première étape est de comprendre si l’agence immobilière/le propriétaire accepte que chacun des colocataires paye indépendamment son loyer. Si vous êtes chanceux et qu’ils acceptent c’est très facile pour chacun des colocataires.

Dans la majorité des cas l’agence immobilière /le propriétaire voudront recevoir un loyer centralisé (unique) pour la colocation. Si vous êtes dans ce cas, plusieurs cas de figure s’offrent à vous :

  1. Vous désignez une personne qui centralise les loyers et faire le transfert à l’agence/propriétaire. L’idéal pour cette personne est de créer un compte bancaire à part pour les loyers – il sera bien plus simple de comprendre qui a payé/n’a pas payé, si les transactions du loyer ne sont pas mélangées à des transactions bancaires personnelles. Décidez également d’une date de transfert bancaire, et de créez des transferts automatiques depuis vos comptes bancaires. Les problèmes de paiements de loyer peuvent littéralement faire exploser une colocation – il faut que tout le monde soit très claire et sur la même longueur d’onde.
  2. Vous pouvez également ne désigner personne, créer un compte à part entière avec un virement automatique – mais il faudra quand même que quelqu’un regarde le compte de temps en temps pour être sur que tout est bien paye à l’heure et pour le bon montant.
  3. Enfin vous pouvez utiliser un app pour payer votre loyer – c’est le même principe que le premier point mais grâce à l’application vous avez un meilleur suivi des paiements et vous pouvez lier votre carte bleue à l’application et payer très facilement votre loyer. Quelques application qui peuvent vous aider : Zently, Splitwise, Triccount etc.

Si vous parlez anglais, notre application préférée est EasyShare car l’ application centralise les loyers et paye l’agence pour vous – tout ça de façon complètement automatique. Il y a des frais additionnels pour les transferts mais votre coloc gagnera énormément en qualité de vie d’avoir tout le loyer externalisé.

L’idée de la mécanique de paiement est que les règles soient très claires pour chacun des colocs et les transferts d’argent établis très rapidement pour ne pas avoir à y penser chaque mois. Nous vous encourageons à écrire par email les modalités du loyer dans les règles de la coloc et de les partager avec tous les colocs.

Partagez l'article