Charges en colocation : comment payer ?

Ca y est, vous avez votre logement de rêves que vous partagez avec des colocs fabuleux (grâce à Easy Sweet Home) : Tout va bien, vous êtes heureux… Mais voilà, les premières factures arrivent : électricité, gaz, internet… Mais comment payer les charges quand vous êtes en colocation ?

Avant de commencer, n’oubliez pas que les problèmes d’argent et d’équité dans la colocation peuvent être à l’ origine de nombreux conflits au sein d’une colocation. Nous vous recommandons donc d’avoir une liste exhaustive des charges du logement loué ainsi qu’une estimation des montants liés à ces factures. Nous vous encourageons à écrire les règles de paiement des charges dans votre pacte de colocation.

Il existe plusieurs types de factures/charges : les charges récupérables par le propriétaire et les factures internes liées au fonctionnement de la colocation.

Comment payer les charges : charges récupérables par le propriétaire

Les charges à payer par le locataire sont également appelées « charges locatives » ou « charges récupérables ». Ce sont les charges/factures prises en charge initialement par le propriétaire mais qui peuvent être imputées au locataire. La liste des charges récupérables est définie par la loi.

Les catégories de charges locatives sont les suivantes :

  • Ascenseurs et monte-charge
  • Eau froide, eau chaude et chauffage collectif
  • Installations individuelles (contrôle des raccordements etc.)
  • Parties communes intérieures (entretien, réparation etc.)
  • Espaces extérieurs
  • Taxes et redevances (enlèvement des ordures ménagères, taxe de balayage, redevance d’assainissement)

Dans la majorité des cas, les charges sont payées mensuellement/trimestriellement à l’agence de location/propriétaire par acompte et régularisées annuellement en fonction des charges réelles (factures reçues par le propriétaire).

Au sein de la colocation nous vous recommandons de collecter mensuellement les charges locatives : dans le cas où un colocataire souhaite partir, il est beaucoup plus simple d’avoir collecté les charges au fur et à mesure que de demander un gros acompte de charges pour le colocataire qui s’en va.

Pour justifier le paiement mensuel des charges locatives, vous pouvez mettre en avant que les charges récupérables sont des charges liées à la vie et l’entretien de l’immeuble : concrètement vous utilisez l’ascenseur tous les jours donc les colocataires doivent payer les charges au fur et à mesure.

Etant donné que ces charges affectent tous les colocataires sans distinction particulière, nous vous recommandons de les partager de façon égale (par personne vivant dans le logement).

Si vous avez des couples dans votre colocation, considérez-les comme 2 personnes: de façon très pragmatique chacune des personnes utilise l’ascenseur, l’eau etc. individuellement. D’un autre point de vue, il n’y a pas d’économie de charges locatives dans la colocation liées au fait que ces personnes sont en couple.

Le cadre légal des charges locatives est disponible sur le site du service-public.

Comment payer les charges de fonctionnement de la maison/l’appartement

En addition des charges locatives récupérables, les colocataires vont payer des factures liées au fonctionnement du logement: chauffage, eau chaude, électricité, internet etc.

Ces charges sont liées au fonctionnement interne du logement. Sauf si vous pouvez/souhaitez distinguer des inégalités flagrantes dans le logement (usage privatif d’un lave-linge / lave-vaisselle etc.) ; nous vous recommandons de partager ces factures par le nombre de personnes vivant dans le logement. Les factures sont payées par une personne mais la quote-part est définie par nombre de personnes dans la colocation.

Le point énoncé ci-dessus sur les couples est également valable.

De plus en plus, les fournisseurs de gaz/d’électricité proposent des contrats « Colocation » qui permettent à tous les colocataires d’être sur le contrat. Ainsi, toutes les personnes de la colocation sont redevables individuellement de la proportion d’utilisation définie par les colocataires (pacte de colocation).

Les avantages de cette solution sont multiples: avoir son nom sur les factures d’électricité/gaz sert de justificatif de domicile ce qui facilite les démarches bancaires et administratives (établissement d’un passeport, carte d’identité etc.). Les colocataires sont solidaires dans le paiement des charges et les démarches sont réduites si l’un des colocataires quitte la colocation.

Si toutefois cette solution ne vous convient pas, vous pouvez désigner une personne titulaire du contrat. Cette personne recevra donc les factures à son nom et fera les régularisations de montants. Cette personne sera également en charge du paiement des factures.

Dans le cas de factures trimestrielles/annuelles nous recommandons de collecter mensuellement un acompte sur ces factures sur un compte dédié à la colocation puis de régulariser une fois la facture reçue.

À moins que vous n’ayez dans votre colocation des personnes qui adorent les démarches administratives (!!!), nous vous recommandons de faire attention à la charge mentale liée au maintien des contrats et la répartition des charges. Ce n’est pas forcement très agréable d’avoir tous les contrats à son nom et gérer les remboursements auprès de chaque colocataire.

Partagez l'article